Axe Réseaux et Innovation

Une partie des travaux de cet axe porte sur le thème des réseaux et plus particulièrement sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, le numérique et les questions de protection de la vie privée.

  • Les données personnelles sont devenues un enjeu majeur dans le développement des secteurs du numérique et des télécommunications. Ces informations comme la géolocalisation ou l’historique de visite de sites Webs, sont une source de revenu très importante pour les acteurs du Web et des télécommunications tant en termes de valorisation directe (revente à des tiers), qu’indirecte (création ou personnalisation de biens ou services, ciblage publicitaire, etc.). De véritables marchés des données personnelles ont ainsi vu le jour, sans que les principaux producteurs de données (Internautes, possesseur de smartphone, etc.) n’en aient conscience ou puisse en bénéficier réellement.
  • Un contrat de recherche ANR en cours, nommé « ESPRI », englobe l’ensemble des travaux portant sur ces questions. Un nouveau contrat de recherche nommé « PAIP » et financé par l’IDEX Paris Saclay et le CNRS, permettra dès le mois d’octobre 2013 de confronter les résultats de cet axe dans un champ interdisciplinaire (en interaction avec le droit et l’informatique).

Relié au thème des réseaux et de l’innovation, une partie des recherches étudie l’impact de l’électromobilité (véhicules électriques et hybrides rechargeables) sur les réseaux électriques et les possibilités existantes pour que ces innovations se développent efficacement.

  • Des recherches en cours portent sur le capital-risque qui est le mode de financement de l’innovation radicale et sur la résistance des consommateurs.
  • Les nouveautés dans cet axe, en lien avec le Labex ISIS (Interactions Innovation Science et Société) et soutenu par l’IDEX, sont centrées sur les processus de production et d’innovation scientifique. Analysant le travail scientifique, ses circulations entre laboratoire et entreprises, les manières de l’évaluer et de le quantifier, mais aussi les controverses qu’il suscite, par exemple dans le domaine juridique et judiciaire, ISIS propose de développer de nouvelles perspectives de recherche. ISIS entend se déployer sur les 6 ans à venir en deux étapes : 1) en consolidant les partenariats déjà existants, en explorant de nouvelles thématiques en commun (comme l’interaction entre science, technologie et justice). 2) entre 2016 et 2019, en s’évertuant à faire de Saclay une place forte des sciences sociales en France et dans le monde, grâce à quelques thématiques fortes et reconnues. comme celle de l’« Innovation, entrepreneuriat et marché ». Cet axe vise à intégrer les travaux des gestionnaires et des économistes dans un programme de recherche ayant aussi une dimension socio-historique.

Le thème de l’innovation est aussi en lien avec celui des territoires, correspondant au second axe du RITM. En effet, certaines recherches portent sur l’analyse des relations inter-organisationnelles au sein et entre les clusters innovants, mais aussi sur l’étude des stratégies collectives au sein des territoires. D’autres recherches portent sur l’analyse des mobilités spatiales sous l’angle organisationnel.

No tags for this post.